L’entreprise utilisatrice s’engage à valider les relevés d’heures de l’intérimaire tous les vendredis.